EXPERT REMUNERATION

Optimisation de la rémunération du dirigeant et de ses salariés

Complémentaire santé entreprise défiscalisée art 83 du CGI

Les dirigeants et chefs d'entreprises ont désormais l'obligation de mettre en place un contrat collectif de santé pour leurs salariés. Cette généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé en entreprise est liée à la loi du 14/06/2013 relative à la sécurisation de l'emploi ou Accord National Interprofessionnel (ANI). 

conseil en rémunération et protection sociale du dirigeant

Les obligations des dirigeants et chef d'entreprise en matière de complémentaire santé

Dans le cadre de l'ANI, les dirigeants doivent assurer tous leurs salariés au plus tard au 01/01/2016. L'entreprise doit financer au minimum 50 % de la cotisation. 

En cas de licenciement ou de fin de CDD, le salarié bénéficie de la couverture de sa complémentaire santé dans une limite de 12 mois et, ce, à titre gratuit. Cette notion de maintien de droit doit clairement apparaître dans le certificat de travail remis au salarié. 

Remplissez le formulaire en cliquant sur ce lien afin d'obtenir une simulation de complémentaire santé personnalisée en ligne 

optimisation de la complémentaire santé du dirigeant

La couverture minimale des contrats complémentaires de santé entreprise

L'ANI précise les garanties minimales que doivent comporter les contrats complémentaires de santé entreprise, il s'agit de :

- 100 % du ticket modérateur pour tous actes ( exclusion de certains médicaments, homéopathie, cures thermales);

- la prise en charge de 100 % du forfait journalier hospitalier;

- 100 % du ticket modérateur plus 25 % de la base de remboursement pour le dentaire;

- 100 € pour les verres simples et monture en optique, 200 € pour les verres complexes et monture, 150 € pour verre simple plus verre complexe et monture.

Notion de ticket modérateur dans le cadre d'une complémentaire santé entreprise

Le remboursement de l'assurance maladie obligatoire peut se résumer par la formule suivante : 

Montant du remboursement de la Sécurité sociale = Base de remboursement x Taux de remboursement - Franchise et/ou participation forfaitaire 

La différence entre la base de remboursement et ce que rembourse réellement la Sécurité sociale est constituée du ticket modérateur et de l'éventuelle franchise ou participation forfaitaire. En d'autres termes, le montant remboursé par la Sécurité sociale ne comprend pas le ticket modérateur, la franchise ou la participation forfaitaire, ni l'éventuel dépassement. 

En conclusion, l'assurance complémentaire peut rembourser totalement ou partiellement le ticket modérateur et l'éventuel dépassement de la base de remboursement.

La mise en conformité des contrats de santé entreprise en contrat " responsable"

Afin de bénéficier de l'exonération sur les conventions d'assurance (TSCA) ainsi que de la déductibilité fiscale pour le salarié et les exonérations de charges sociales pour l'entreprise, le contrat doit être qualifié de "responsable". En plus du socle minimal, le contrat responsable prévoit des planchers et plafonds de garanties. La date limite de mise en conformité a été fixée au 31/12/2017.  

Remplissez le formulaire en cliquant sur ce lien afin d'obtenir une simulation de complémentaire santé personnalisée en ligne 

optimisation de la prévoyance du dirigeant

Les personnels concernés par la généralisation du contrat santé entreprise 

Le dirigeant de l'entreprise a l'obligation de couvrir l'ensemble du personnel. A titre d'exemples, un collège "cadre" assuré rend obligatoire son extension au collège "non cadre". La couverture doit prendre effet au plus tard 6 mois après le recrutement. 

Les cas de dispense des contrats collectifs de santé 

Les cas de dispense des contrats collectifs de santé doivent être mentionnés dans l'acte de mise en place du contrat ( cf. l'impact juridique des catégories objectives et les actes de mise en place). Il convient au dirigeant de s'assurer que la situation du salarié dispensé correspond bien aux cas de dispense mentionnés dans l'acte de mise en place.

Avantages fiscaux et sociaux des contrats de santé entreprise art 83 du CGI

Le régime fiscal des cotisations 

Pour l'entreprise, la cotisation à un contrat collectif de santé représente une charge de personnel donc déductible fiscalement de l'assiette assujettie à l'impôt sur les sociétés. 

Pour le salarié, la part patronale est assujettie à l'impôt sur le revenu a contrario de la part salariale. 

Ces cotisations sont déductibles dans les limites suivantes :

5 % du PASS (plafond annuel de la sécurité sociale 2016 = 38616) + 2 % la rémunération annuelle brute dans la limite de 2 % de 8 PASS soit un maximum de 6179 €pour 2016.

Il faut déduire de ce disponible fiscal la part patronale et salariale des contrats de prévoyance et de dépendance. Par contre, la part salariale du régime de santé doit bien être prise en compte afin de définir la limite déductible.  

Le régime social des cotisations

Les cotisations sont déduites dans les limites suivantes :

6 % du PASS + 1,5 % de la rémunération soumise à cotisation de sécurité sociale ( plafonnée à 4 PASS) dans la limite annuelle de 12 % du PASS ( 4634 € en 2016).

Il faut aussi inclure la part patronale prévoyance le cas échéant.  

Remplissez le formulaire en cliquant sur ce lien afin d'obtenir une simulation de complémentaire santé personnalisée en ligne 

optimisation de la prévoyance du dirigeant

La mise en conformité du dispositif de protection sociale en entreprise

Le décret 2012-25 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale a pour objectif de veiller à ce que les dirigeants et chefs d'entreprises respectent un principe d'égalité dans la protection sociale de leurs salariés. Cette obligation se traduit par de nouvelles dispositions en matière de santé, de prévoyance et de retraite à cotisations définies (Art 83 du CGI). Notamment l'obligation d'étendre la couverture des salariés déjà couverts à ceux qui ne le sont pas encore.  

Ainsi, les libellés des catégories de personnel concernés doivent être définis à partir de critères objectifs. A titre d'exemples, le libellé "cadre dirigeant" n'est plus accepté. Plus d'information sur les catégories objectives en consultant l'article sur l'impact juridique des catégories objectives sur la rémunération et la protection sociale du dirigeant.

Remplissez le formulaire ci-dessous afin d'obtenir une simulation de complémentaire santé entreprise en ligne

indiquez le nombre de salariés à assurer
indiquez l'âge moyen
indiquez le salaire annuel brut moyen

Pour une proposition sur-mesure, je souhaite recevoir la matrice à compléter (nom, prénom, situation de famille, enfants, salaire annuel brut...)

indiquez si vous souhaitez recevoir le fichier vierge à compléter

Revenez aux 25 techniques d'optimisation de la rémunération et de la protection sociale du dirigeant en cliquant sur ce lien

 

Notre livre 2017 sur la rémunération et la protection sociale du dirigeant

ebook 2017 optimisaiton de la rémunération du dirigeant

 Le manuel complet sur les " 25 techniques légales 

 d'optimisation  de la rémunération et de la protection

 sociale du dirigeant"

 

  + des simulations

  + des vidéos

  + l'étude d'un logiciel  (MAXIREM)

 

 Disponible sur Amazon en cliquant sur ce lien

 

MON CONSEILLER PRIVÉ ME RAPPELLE DANS L'HEURE

optimisation de la rémunération et de la protection sociale du dirigeant et de ses salariés
 

Notre Partenariat avec LegalVision

bfm business chiffres clés du transfert de Neymar Tous vos actes juridiques en ligne 

 en cliquant sur ce lien

Les 7 formules du logiciel SAGE PAIE

 Cliquez sur ce lien afin de consulter l'articleoffre sage paie

  sur les 7 formules de Sage Paie 

 

BFM BUSINESS EN PARLE !

bfm business chiffres clés du transfert de Neymar Les 4 chiffres clés de la rémunération de 

 Neymar en cliquant sur ce lien

 Plus d'information en cliquant ici

OPTIMISATION REMUNERATION DIRIGEANT (FISCAL,SOCIAL)

Téléchargez gratuitement la liste des des 25 techniques d'optimisation!

x

OPTIMISATION PROTECTION SOCIALE DIRIGEANT (RETRAITE, PREVOYANCE)